Comment J’ai postulé pour un programme d’échange Erasmus En France (Première Partie)

Judy Meri
 Dans Article de Judy, Article de Judy en anglais

Article aussi en: en ar

En tant que personne qui aime voyager, changer et apprendre de nouvelles langues, étudier à l’étranger a toujours été mon rêve depuis que j’étais petite.

Ma première année a l’université s’est déroulée en Turquie, où j’ai appris le turc. J’ai commencé à le parler couramment et j’ai terminé une année d’études de journalisme dans une université turque.

Ma deuxième année, je l’ai passée à Lyon après avoir passé une année à apprendre le français à Montpellier.

J’ai décidé de faire ma troisième année à l’étranger en m’inscrivant à un programme d’échange Erasmus + entre mon université Lyon 2 et une autre université hors de la France. Dans mon dossier Erasmus+ que j’ai préparé après la réunion pour partir à l’étranger, j’ai choisi 5 universités (2 en Belgique, 1 en Irlande, 1 en Slovaquie et 1 en Pologne).

J’ai fait ces choix en fonction de mes préférences personnelles et j’ai été acceptée en Belgique pour continuer mes études à l’Université de Gent.

La réunion Erasmus+ m’a beaucoup aidée à préciser mes préférences universitaires, mon CV, ma lettre de motivation, mes tests d’anglais et d’autres documents utiles pour postuler à un programme d’échange Erasmus+.

Voici un petit guide que j’ai préparé et qui vous aidera dans votre candidature au programme d’échange Erasmus+: (Comme je sais que les étapes pourraient être très compliquées)  

Après avoir envoyé mon dossier, j’ai attendu l’e-mail d’acceptation de mon université, puis celui de l’université d’accueil en indiquant comment s’inscrire et quels papiers devrais-je envoyer afin de recevoir ma lettre d’acceptation définitive. L’administration de l’université à l’étranger (UGent) a été très attentive à toutes les questions et j’ai pu m’inscrire avec succès à UGent avant de passer à l’étape suivante, la demande d’une bourse d’études.

L’avantage du programme d’échange Erasmus+ est qu’il permet non seulement à l’étudiant d’aller étudier à l’étranger, mais il offre également un montant mensuel spécifique qui varie en fonction de la destination choisie.

Mon université Lyon II m’a fourni tous les documents nécessaires à envoyer et elle s’est occupée de nos demandes après l’envoi de nos papiers pour les bourses.

Il existe quatre bourses différentes pour lesquelles un étudiant en échange pourrait postuler (CROUS, Erasmus, BRMI et AMI). Elles couvrent toutes les dépenses de l’étudiant sur la base des prix en vigueur dans la ville et le pays de destination. La capacité de l’étudiant à solliciter ces bourses varie d’un pays d’accueil à l’autre et d’une université à l’autre, ainsi que de la situation et de l’année universitaire de l’étudiant.

Après avoir terminé toutes mes applications, j’ai reçu mes deux lettres d’acceptation des deux universités et j’ai trouvé un logement à Gent, j’ai été ravie d’en savoir plus sur la ville, la vie étudiante et ce que l’université propose. Et c’est à ce moment-là que j’ai découvert l’ESN Gand (le réseau d’étudiants Erasmus) et que j’ai rejoint un groupe Whatsapp pour tous les nouveaux étudiants en 2019-2020.

Ce groupe de 250 participants m’a beaucoup aidé à en savoir plus sur Gand et sur ce que l’université propose des cours de néerlandais aux cours de sauna (Incroyable, non?). J’ai aussi rencontré (virtuellement) de nombreuses étudiants et décidé de nous rencontrer quand nous arriverons tous à Gent.

L’ESN est proposé dans la plupart des villes. Il existe un ESN à Lyon, mais dommage que je ne m’en rende pas compte pendant mon séjour d’un an là-bas. Il propose également un « buddy system » ESN qui vous aidera à trouver un etudiant local qui vous guidera et vous aidera tout au long de votre année / semestre à l’étranger.

En conclusion, je suis très heureuse et reconnaissante de passer une année à l’étranger et d’apprendre une nouvelle langue, de faire de nouvelles connaissances et de vivre une expérience riche et différente à Gent. Et si vous envisagez d’aller à l’étranger, je vous recommande d’y aller pendant un an, car un semestre ne vous donnera probablement pas l’expérience que vous recherchez.

Essayez également de parler au professeur qui est responsable des relations internationales dans votre faculté et demandez-lui quelle université choisir en fonction de votre domaine d’étude et de votre langue de préférence.

Ma professeure à Lyon m’a beaucoup encouragé à choisir UGent et je lui suis très reconnaissante pour ses conseils et ses instructions.

Je souhaite donc à tous les étudiants qui viennent en France qui partent en échange ou qui poursuivent leurs études en France, une belle année universitaire pleine de nouvelles réussites et à bientôt à la deuxième partie de mon blog d’application Exchange de Gent!

Ecriver et appuyer sur la touche enter du clavier pour lancer la recherche