Résidence universitaire et vie en communauté

Ivana Jimenez
 Dans Article de Ivana, HereIam, HomeSweetHome

Lors de mon arrivée en France l’année dernière, j’ai découvert ce qu’est vivre seule. Bon, pas tout à fait. En effet j’habite dans une cité universitaire ici à Poitiers, la cité Marie Curie. Au départ 9m carrés semblait très petit, surtout pour une fille qui a vécu toute sa vie dans un appartement avec plus d’une pièce. Ah oui, je vous ai pas dit, la cuisine est partagée entre les personnes du couloir, par contre vous pouvez avoir les toilettes dans la chambre!

Il existe plusieurs options de logement proposés par le CROUS, c’est l’organisme qui se charge de la vie étudiante en France, qui sont assez confortables et très accessibles économiquement. Ayant un budget assez restreint pour ma première année, j’ai choisi cette option. Pour les boursiers de la AEFE, il suffit d’indiquer à la personne chargée du dossier que vous souhaitez vivre au CROUS et eux ils se chargent des démarches administratives. Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur le côté administratif, le site du CROUS propose un guide avec les étapes à suivre, vous avez jusqu’au 31 mai pour déposer le dossier!

Cité Universitaire Marie Curie

L'arrêt de bus juste en face de la résidence!

img_2678

Je dois avouer que “vivre en communauté” n’est pas du tout facile : partager l’évier, attendre pour chauffer au microondes, parfois même devoir nettoyer les désastres des autres. Oui oui, c’est bien ça. Ne vous inquiétez pas, ça a du bon. J’ai pu rencontrer des maghrébins, des algériennes, des français et pleins d’autres nationalités. Qui dit découvrir des nouvelles nationalités, dit aussi une nouvelle culture ! Quelques fois ça se trouvait qu’on dinait ensemble en on goutais les plats typiques des autres pays. C’est une sacrée aventure ! J’ai eu l’occasion de vivre dans une “chambre trois fonctions”, mais vous pouvez aussi avoir une chambre simple ou un studio équipé. C’est une expérience intéressante. Ce fut la première fois que je n’habitais pas avec mes parents, toutefois je restais accompagnée. Pour ceux qui sentent que “sortir du nid” est un peu drastique comme changement, vivre avec d’autres étudiants peut être une très bonne option pour commencer à s’adapter.

Chambre "3 fonctions"

chambre2-light

Les prix varient en fonction de la ville mais le loyer ne dépasse pas les 500euros, à Paris pour un studio, est vous avez tous les services inclus : chauffage, eau, électricité, internet, et si quelque chose s’abîme il faut le signaler et ça sera réparer sans frais additionnels. Dans mon cas, la chambre est assez simple : un lit, un bureau, une armoire et quelques étagères. Après c’est à vous de le personnaliser ! J’ai mis des photos, des affiches et des petits trucs qui apparaissent peu à peu dans ma vie poitevine.

Attention, décorez comme vous voulez, mais renseignez-vous sur les possibilités que vous disposez pour le faire, par exemple je peux coller tout ce que je veux à condition que ça soit avec de la “patafix”, comme ça les murs ne s’abiment pas.

Au début du mois de juin, je déménage avec une de mes meilleures amies pour vivre ensemble en colocation, mais ça, ça sera pour un autre post !

Ecriver et appuyer sur la touche enter du clavier pour lancer la recherche