UNE NOUVELLE AMIE ET LA PLAGE

Milton Junnior ARCE FRIAS
 Dans Article de Milton Junnior, HereIam, JeParleFrançais, TourDeFrance

Mon installation dans la résidence s’est bien passée. Il y avait d’autres étudiants qui venaient de partout dans le monde pour aussi s’y installer avant de commencer l’année. Le premier jour où je suis allé à la cuisine pour me préparer à manger, j’ai rencontré une fille qui habitait aussi la résidence.

J’étais un peu nerveux parce que mon niveau de français n’était pas parfait et j’avais peur de ne savoir quoi répondre, ou pire, ne pas comprendre. Mais elle voulait bavarder avec moi alors je me suis dit que je pouvais le faire et qu’on pire on se parlerait en anglais, c’est universel!

Elle s’appelle Marie et vient du Gabon. Le français est sa langue maternelle .Marie était venue à Montpellier pour le M2 après d’avoir étudié le M1 à Rennes.

Mon amie Marie de Gabon

Grâce à Marie, j’ai su que tous les étudiants qui venaient d’arriver dans une résidence universitaire devaient faire la vérification du bon état de la chambre immédiatement après l’arrivée. Et il faudra faire pareil en partant.

Marie m’a proposé d’aller à la plage le lendemain avec son ami.

Je me suis dit que je m’étais assez bien débrouillé pour parler avec elle et qu’il ne fallait pas avoir peur de parler en français. Ma venue en France était justement pour améliorer mon niveau de la langue.

Il fallait que je commence à sortir un peu pour connaitre mieux la ville. Savoir, par exemple, où je pourrais trouver un supermarché, un distributeur d’argent où les arrêts de tramway et de bus pour me déplacer. J’avais besoin d’une carte touristique : je suis sorti vers la « Place de la Comédie » avec l’objectif d’y trouver le bureau de tourisme de Montpellier.

Avec la carte j’ai pu connaitre un peu plus les lieux touristiques qu’on peut trouver à Montpellier. Dans le centre historique on peut visiter la « Place de la Comédie », « l’Arc de Triomphe », la « Place Royale du Peyrou » et le « Musée Favre ».

Il y a aussi d’autres endroits plus « verts », avec de la nature,  comme le « Château d’Eau », le « Jardin des Plantes » et le « Parc Zoologique ». Pour les personnes qui aiment bien la vie nocturne,  il y a beaucoup de bars, cafés et boîtes avec de la bonne musique, du vin traditionnel français et des apéritifs délicieux et de partout.

Avec la carte des transports,  j’ai pu trouver facilement toutes les informations pour me déplacer dans Montpellier : les lignes à utiliser, les titres de transport et une carte avec une légende.

Le lendemain je suis allé à plage avec Marie et son ami Armel. On est parti en voiture. Au fur et à mesure que l’on s’éloignait de Montpellier, la ville se transformait en un tableau de peinture, décorée de beaux arbres, du ciel bleu et d’une route entourée de vielles maisons avec des jardins immenses où mangeaient partout de gros chevaux.

Cela me rappelait un souvenir de mon enfance quand j’avais l’habitude d’aller aux champs avec mon père. Il me demandait ce que je voulais faire plus tard et je lui répondais que je voulais faire comme lui et travailler dans les champs.

Plage avec Marie et Armel

J’ouvre la fenêtre de la voiture : du vent frais et la chaleur du soleil inondent mon visage d’une joie incomparable.

Ecriver et appuyer sur la touche enter du clavier pour lancer la recherche