Réussir ses études par la bibliothèque : 3 astuces à exploiter

Gael Akpadji
 Dans Article de Gael

Tout le monde n’a pas le profil du « rat de bibliothèque ». L’idée même de se retrouver entouré de livres pourrait provoquer chez certains un accès d’urticaire. Ce lieu de connaissance regorge pourtant d’atouts qui peuvent faire une vraie différence dans la formation ; c’est encore plus vrai quand on vient d’arriver en France. Que ceux qui ont du mal avec cet univers soient tranquilles : les atouts sélectionnés dans ce « post » nécessitent une faible exposition. On peut en profiter sans ressembler à la « caricature » de Carl Spitzweg. Pour reprendre une métaphore gastronomique, je vous laisse découvrir les « suggestions du chef » et vous souhaite un excellent appétit !

Suggestion n°1. La formation à la recherche (durée : 2 à 4h sur le cursus)

Presque toutes les bibliothèques universitaires de France disposent d’un module de formation à la recherche documentaire. En général cela se fait dès la première année de Licence. Mais pour les étudiants qui ont loupé le coche, il reste la possibilité de prendre rendez-vous avec un bibliothécaire. On y apprend le fonctionnement de la bibliothèque, la manipulation des bases de données et toutes les astuces pour trouver rapidement l’information. Souvent négligée, la formation à la recherche est pourtant une arme précieuse en cas d’avalanche de dissertations et d’exposés. Sur un champ de bataille, un soldat à bord d’un char d’assaut sera quasiment à la merci de ses ennemis s’il n’a pas appris à se servir de son appareil. Mieux vaut apprendre à manipuler les outils de recherche pour ne pas être à la merci des devoirs qui seront donnés au cours de l’année.

Suggestion n°2. Le PEB et le SUDOC (durée : quelques minutes par objet de recherche)

Bien que le fonds documentaire soit très fourni en fonction des spécialités de chaque faculté, il est possible de profiter des richesses des autres bibliothèques sans se déplacer. Rendez vous sur le site du SUDOC. On y trouve l’emplacement et les références de presque tous les ouvrages répertoriés dans les bibliothèques universitaires de France. Une fois les références de l’ouvrage relevées, il n’y a plus qu’à faire la demande sur le site de la bibliothèque ou auprès d’un bibliothécaire. Le prêt entre bibliothèque (PEB) est généralement payant lorsque l’ouvrage provient d’une bibliothèque extérieure au réseau local. Un bibliothécaire pourra toujours renseigner sur les modalités exactes de ce prêt.

Suggestion n°3. Les services et outils informatiques (présence en bibliothèque brève ou facultative)

La plupart des bibliothèques proposent des services utiles aux étudiants inscrits : ordinateurs en libre accès, imprimantes et photocopieuses notamment. L’accès à internet est également disponible et la qualité de la connexion est très satisfaisante. Dans le cas de l’Université de Reims, les étudiants peuvent profiter du réseau internet de l’URCA en travaillant au sein d’autres bibliothèques de la ville. Cela donne l’occasion par exemple d’admirer la vue de la cathédrale depuis la médiathèque Jean Falala.

Vue de la cathédrale de Reims depuis la médiathèque Jean Falala

Vue de la cathédrale depuis la médiathèque

Ecriver et appuyer sur la touche enter du clavier pour lancer la recherche